Accueil > Recrutement
NOUS REJOINDRE:
La formation une première étape nécessaire

En général, la première étape est de suivre une formation de base aux premiers secours. Il est possible de s'engager directement dans un cursus de formation d'équipier secouriste (PSE1) sans avoir au préalable suivi une formation généraliste mais le fait de commencer par une simple initiation d'une heure ou une formation destinée au grand public (PSC1) permet d'avoir un premier apperçu du "monde des premiers secours". D'ailleurs, la plupart du temps, la vocation naît (ou meurt) au cours de cette première formation.



Intégrer la Protection Civile


On ne peut pas parler de prérequis en se qui concerne les activités secouristes bénévoles mais il existe quelques conditions. Des conditions d'âge notamment mais aussi d'aptitude physique. La Protection civile des Bouches du Rhône demande un certificat médical d’aptitude. Si le secourisme n’est pas une activité sportive, elle est incontestablement une activité physique. Les opérations de relevage de blessés notamment nécessitent d’avoir un dos en bon état.


A quel âge peut on faire du secourisme en association ?

Contrairement à ce qui existe chez les pompiers, il n’existe pas de "cadets secouristes". Il est possible d’adhérer à notre association à n’importe quel âge mais la plupart du temps, les associations n’ont rien à proposer aux jeunes et très jeunes secouristes.

Avant 16 ans, il est impossible de participer à des postes de secours.

À partir de 16 ans, il est possible de passer son PSE1 puis son PSE 2 et à l'issue de ces formations d'être reconnu équipier(e) secouriste. Il est ensuite possible de participer bénévolement à certains postes de secours mais avec des restrictions.

Avant tout Il faut savoir que le statut de bénévole n’existe pas légalement. Le bénévolat est une activité libre qui n’est régie par aucun texte de loi.

Il y a donc systématiquement une charte du bénévole ou quelque chose d’approchant pour fixer les "règles du jeu".



Donner de son temps, oui mais pas à n'importe quelles conditions


L'une des principales sources d’inquiétude avant de s’engager, est de savoir si on aura le temps de donner du temps. Cette inquiétude est tout à fait légitime mais elle ne doit pas être un frein à l’engagement. Avec ou sans modération, la consommation de bénévolat ne peut pas nuire à la santé. Généralement, ce n’est pas l’association qui vampirise le bénévole mais le bénévole lui-même qui, par passion, à tendance à vouloir en faire trop. Les responsables de notre association y sont généralement attentifs, notamment avec les plus jeunes bénévoles qui préfèrent souvent leurs activités associatives à leurs obligation lycéennes ou estudiantines.


Dans notre association de secourisme, la notion de garde ou d’astreinte n’existe pas. L’engagement n’est donc pas synonyme de jours fixes bloqués mais plutôt d’engagement ponctuel sur des missions. 

L’équipe secouriste doit remplir un certain nombre de missions (poste de secours, formation, action de recueil de fonds, gestion de l’association…).

Avant de vous engager, pensez à demander ce qui est obligatoire et ce qui ne l’est pas. Soyez clair sur le temps que vous pouvez consacrer à votre nouvelle activité et assurez-vous que vous serez en mesure de tenir vos engagements.


Comment nous rejoindre ?


Contacter nous simplement par e-mail en nous précisant l'ensemble de vos coordonnées votre et vos motivations à recrutement@adpc13.fr


Nous prendrons rapidement contact avec vous afin de se rencontrer.